Externaliser votre stratégie de Growth Hacking en offshore

Vous êtes : AccueilExternaliser votre stratégie de Growth Hacking en offshore

Externaliser votre stratégie de Growth Hacking en offshore

Externaliser votre stratégie de Growth Hacking en offshore

par | 1 Avr 2020

Intriguant par le fait qu’il a permis à certaines startups de croitre de façon pas commune, le growth hacking est une stratégie ou un ensemble de techniques marketing qui contribue au succès des plus futés qui l’adoptent. Cosourcing peut vous aider dans vos missions liées au growth hacking. Voyons les détails !

Historique du Growth Hacking

Le growth hacking a commencé en tant que « mindset » ou manière de penser quand des startups avec de modestes moyens financiers de la Silicon Valley tentaient de booster leur croissance.

Cependant, « le terme de Growth hacking fut essentiellement utilisé à l’origine pour décrire des stratégies marketing de développement utilisées par des start-ups de l’économie digitale. Le terme a d’ailleurs été popularisé par un responsable de Dropbox. Il s’applique également désormais au sein d’entreprises “traditionnelles”» selon le site www.definitions-marketing.com.

Définition du Growth Hacking

En tant que “Piratage de croissance”, le growth hacking a pour principe d’utiliser des techniques ou astuces “informatiques” afin d’obtenir des résultats marketing marquants avec très peu d’investissement. Le growth hacking consiste à élaborer et déployer des techniques – appelées hacks – dans l’optique de démultiplier la croissance d’une organisation.

Bien souvent, on fera référence à des indicateurs tels que le chiffre d’affaires, les parts de marché, la marge, le nombre de clients ou le nombre de consommateurs, par exemple. »

Enclenchement du Growth Hacking

A commencer par des tests rapides de leviers de marketing digital comme Facebook Ads, cold emailing ou automatisation de Twitter afin de se servir de ce qui marche le mieux à moindre coût.

Les entreprises pourront également essayer de nouveaux marchés à l’aide du growth hacking. Le fondement est élémentaire : effectuer la promotion d’un produit ou service qui n’existe pas encore, et mesurer l’enthousiasme des internautes. Cette pratique s’est répandue dans les startups et graduellement, elle se déploie dans les grands groupes qui veulent expérimenter de nouveaux marchés.

Scraping, faux comptes sociaux, automatisation des tâches et recueil des emails depuis des réseaux sociaux ou des sites en B2C sont toutes autant de techniques de growth hacking qui touchent généralement les frontières décentes de la légalité ou de la déontologie.

De plus en plus fréquemment, elles enfreignent les règles d’usages ou “guidelines” des plateformes sociales sur lesquelles elles sont utilisées.

Growth Hacking VS marketing digital

Où résident leurs différences ? Dans les objectifs qu’ils visent et l’état d’esprit qui émane de chaque concept.

Malgré le fait que ces notions soient familières, le growth hacking œuvre initialement dans l’univers des startups pour la progression du marketing dirigé vers le « test & learn » (expérience et l’apprentissage). Ayant fidèlement pour but de répéter les techniques marketings efficaces.

Tandis que le marketing digital rassemble toutes les pratiques marketings appliquées dans les supports et canaux digitaux, d’où le webmarketing ou le cybermarketing. Son but est d’augmenter le trafic du site, de transformer les visites en achats, de fidéliser les clients et d’influencer les prospects et les cibles.

Stratégie qu’une entreprise ou une startup adopte avant de se lancer dans son activité en commençant par tester les nouveaux marchés et les canaux, puis en gardant les plus profitables. Le growth hacking est généralement illustré par l’initiale AARRR en anglais qui signifie Acquisition, Activation, Rétention, Referral et Revenu.

Avez-vous apprécié cet article ?

Cliquez sur les petits coeurs !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore noté, soyez le premier à donner votre avis.

Vous avez trouvé cet article intéressant !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

COSOURCING Madagascar

Immeuble Fitia Analamahitsy
101 ANTANANARIVO
MADAGASCAR

+33 (0)1 84 20 09 14

+261 (0)3 26 05 46 32

+261 (0)3 42 37 86 01

contact@cosourcing.mg

COSOURCING France

Immeuble JCD
176, Rue Jean Jaurès
92800 PUTEAUX FRANCE

+33 (0)1 84 20 09 14

contact@cosourcing.fr

Nous vous rappelons immédiatement

Acceptation des mentions légales et de la politique de confidentialité

11 + 12 =

Shares
Share This